Quelles sont aides pour acheter un véhicule électrique ?

Publié le : 28 juin 20223 mins de lecture

Pour encourager l’achat de véhicules peu polluants, le gouvernement français propose deux aides financières : une prime écologique et le bonus à la conversion. De plus, certaines collectivités locales versent des subventions allant jusqu’à 6 000 €. Au moment de l’achat, ces subventions sont perçues par les concessionnaires comme une contribution et permettent de rendre les voitures électriques plus abordables tout en profitant d’une double prime à la conversion.

Bonus écologique pour tous

En sélectionnant une voiture électrique plutôt qu’un prototype thermique, vous profitez de l’aide financière que propose le gouvernement : un bonus écologique. En revanche, ceux qui achètent une voiture thermique paient un éco-malus, une taxe de 50 à 15 000 euros selon les émissions de CO2 du modèle favorisé et qui permet de payer l’éco-dividende. Ainsi, vous pouvez gagner jusqu’à 6 000 euros en adoptant un parmi ces SUV électriques de plusieurs marques sur beev.co. Lorsqu’une personne vivant en France achète une voiture électrique neuve, un bonus écologique est versé. L’aide est de 27 % du prix d’achat TTC, augmenter des frais de location de batterie. Dans la plupart des cas, le concessionnaire le déduira directement de votre facture. Si ce dernier n’est pas prépayé, il vous sera remboursé sur simple demande auprès de l’organisme de service et de paiement.

Prime à la conversion

Afin d’amener le plus de personnes à conduire des véhicules plus propres, l’État a installé des aides à la conversion. Par conséquent, vous pouvez disposer de ce genre d’appui lors de l’achat d’un véhicule électrique, à condition de mettre au rebut un ancien modèle diesel ou essence. De nombreuses modalités s’appliquent aux voitures mises à la ferraille dans une déchetterie agréée. Cela doit être une auto ou une camionnette d’un poids total en charge de 3,5 tonnes, et doit être une voiture diesel immatriculée avant 2011. En outre, le dispositif doit être acheté depuis plus d’un an et faire encore l’objet d’un accord d’assurance. Par la suite, sa mise au rebut doit opérer dans l’intervalle de six mois à compter de la date de facturation de l’automobile nouvellement achetée.

Les aides pour l’aménagement de bornes

Si vous possédez un logement personnel, vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt pour l’acquisition d’une borne de recharge et son infrastructure. Ce prêt d’impôt est restreint à 75 % de la redevance. Le système est ouvert à tous les prestataires, n’a aucune restriction de revenus et est valable pour les demeures secondaires et principales. Vous pouvez également bénéficier de ce type d’assistance si vous habitez dans un logis collectif tout en profitant du programme Advenir. La somme de l’aide dépend du type d’aménagement proposé dans la copropriété.

Plan du site