Quelle différence entre la formule 1 et IndyCar ?

Publié le : 28 juin 20224 mins de lecture

L’IndyCar et la Formule 1 sont des championnats monoplaces qui sont gérés d’une manière très différente. En matière d’ingénierie, la Formule 1 a toujours été l’apogée de l’excellence en misant sur le développement et la conception. L’IndyCar met plutôt en avant l’égalité des chances avec moins de budgets. Par contre il est plus compliqué. Focus sur la différence entre l’IndyCar et la Formule 1.

La différence au niveau de la vitesse de pointe des véhicules

Embarquant des moteur V6 2.2L disposant de deux turbocompresseurs dans la plupart du temps, les IndyCar peuvent atteindre une vitesse maximale de 380 km/h environ. Pour une Formule 1, elle est de 330 km/h environ sur un véhicule doté d’un moteur hybride V6 1.6L avec turbocompresseur. La faible vitesse de pointe de la Formule 1 s’explique en effet par la priorité accordée à la vitesse en virage des véhicules. Même si la vitesse maximale de l’IndyCar est supérieure en ligne droite, cela ne signifie pas forcément que les véhicules sont plus rapides. Les véhicules en F1 ont été configurés pour gagner le plus de temps lorsqu’ils négocient les virages. Ils peuvent accélérer beaucoup plus rapidement. Considérer seulement la vitesse maximale n’est pas vraiment représentatif. L’IndyCar insiste sur l’égalité des chances. Chaque équipe choisit entre deux moteurs mais doit utiliser le même châssis que celui des autres. Dans la Formule 1, vous pouvez par contre développer vos propres pièces.

La différence au niveau des assistances disponibles

Le système DRS a été utilisé par la Formule 1 depuis 2011 dans l’objectif de maximiser l’avantage aérodynamique. Cela permet alors de favoriser les dépassements. Dans certaines lignes droites sur le circuit, le véhicule de derrière a alors plus de chances de réaliser un dépassement s’il est à moins d’une seconde du véhicule de devant. Pour aller plus vite, la trainée du véhicule se réduit et l’efficacité aérodynamique s’améliore lorsque le système DRS se met en marche. Le système push-to-pass a également été introduit dans l’IndyCar en 2009 dans le but de favoriser les dépassements. Chaque pilote dispose au cours d’une course de 200 s de puissance supplémentaire.

Les formats de course de la Formule 1 et de l’IndyCar

Pour le cas de la Formule 1, la course se termine lorsqu’un certain nombre de tours sont atteints. Pour l’IndyCar, chaque course se déroule par contre sur la distance, notamment pour les courses sur les circuits ovales. Des limites de temps peuvent également être imposées au cas où la distance ne peut pas être atteinte. L’IndyCar se déroule uniquement aux Etats-Unis alors que la Formule 1 sillonne les quatre coins du monde. 

Plan du site